Detecteur de métaux : illégal?

 

Que dit la loi exactement?

 

La loi qui concerne notre loisir est désignée par l'article L 542-1 :"Nul ne peut utiliser du matériel [comprendre = un détecteur de métal] permettant la détection d’objets métalliques, à l’effet de recherches de monuments et d’objets pouvant intéresser la préhistoire, l’histoire, l’art ou l’archéologie, sans avoir, au préalable, obtenu une autorisation administrative délivrée en fonction de la qualification du demandeur ainsi que de la nature et des modalités de la recherche."

Autrement dit, vous pouvez tout à fait utiliser un détecteur de métaux pour trouver des météorites, retrouver votre gourmette égarée la veille en jardinant ou tenter de remettre la main sur des clés de voiture perdues lors d'une balade en foret. Dés lors que votre démarche ne s'inscrit pas dans un but archéologique, vous êtes en droit d'acheter et d'utiliser un détecteur de métal en France. Le soucis provient du fait que certains archéologues considérent que le territoire français dans son intégralité EST un site archéologique. 

Quel est le débat?

 

Il est donc autorisé de détecter sur le territoire français mais il est interdit de trouver quoi que ce soit à l’aide d’un détecteur de métaux, ce qui est illogique. C’est un peu comme autoriser la vente de lecteurs DIVX en grande surface et d'interdire l’échange ou la détention de DIVX. Ce non-sens provoque des situations ubuesque où certains détectoristes, souhaitant déclarer  leur trouvaille afin de faire avancer l’histoire, se doivent de mentir sur le contexte de leur invention : ils ne précisent donc plus avoir trouvé le trésor au moyen d’un détecteur de métaux mais, par hasard, à l’occasion de travaux de jardinage… Ces précautions le mettent à l’abri d’une éventuelle condamnation mais incitent à des comportements illicites, comme celui qui consiste à ne rien déclarer, et à faire perdre au patrimoine français une part importante d’information.

Livre sur la loi et les détecteurs de métaux

Pour aller plus loin : procurez-vous le livre "Detectoristes, vos droits".

Pour ceux qui pourraient penser que détecter en France est interdit, voici un livre qui remet les pendules à l'heure : utiliser un détecteur de métaux en France est légal. Seule l'utilisation d'un détecteur sur un site archéologique avéré est interdite. Cet ouvrage, au format minime (A5, il tient dans la poche!) permet de cerner rapidement la loi et son champs d'application. Il contient des courriers émanant de l'Union européenne et de différents ministères attestant la légalité de notre loisir. Prix : 5€. Offert chez King Detection pour l'achat d'un détecteur de métaux (sauf propointer) avec le code "LIVRE".

Qu'en est-il ailleurs?

 

Chez nos voisins anglais, les utilisateurs de détecteurs de métaux et les archéologues collaborent depuis des années grâce à la Treasure Act (la loi du trésor). Mise en application en 1997, cette loi permet à quiconque de déclarer un trésor sans craindre de poursuites judiciaires, y compris si la trouvaille s’est faite grâce à un détecteur de métaux. Depuis 1997, le nombre de trésors déclaré est en constante augmentation : il faut préciser que l’inventeur est autorisé revendre sa découverte aux communes qui, très souvent, s’empressent d’exhiber le trésor dans le musée de la ville. C’est donc un partenariat intéressant pour les deux parties et qui a fait exploser le nombre de déclarations outre manche et fait grandement avancer la recherche archéologique. En France, ce type de partenariat n’est pas d’actualité. C’est même tout l’inverse puisque des associations anti-UDM multiplient les actions pour interdire définitivement l’usage des détecteurs de métaux sur les sols français, en vain pour le moment.

Que faire en cas de trouvaille extraordinaire?

 

Il est de votre devoir de déclarer votre trouvaille auprès des autorités compétentes : gendarmerie ou DRAC.  Pour un certain nombre de détectoristes, la jurisprudence actuelle invite néanmoins à la réserve : en effet, dans le cas du trésor de Boucq, découvert par deux utilisateurs de détecteurs de métaux à la retraite et qui s’étaient empressé d’aller déclarer leur trouvaille (200 pièces d’or), les « inventeurs » (terme utilisé pour désigné ceux qui trouvent un trésor) ont été condamnés à payer une amende et ont écopé d’une condamnation avec inscription au casier judiciaire pour pillage...

 

pot romain trouvé en détection

La loi "Treasure act" a permit la découverte de centaines d'objets.

Autres articles à consulter:


Paiement sécurisé
Paiement sécurisé
Livraison rapide
Livraison rapide
SAV & Garantie
SAV & Garantie
Satisfaction client
Satisfaction client
Copyright King Detection : détecteurs de métaux. Les trésors sont à vous! :) © 2017