Les femmes et la détection : un loisir en vogue pour la gent féminine.

Avant de rédiger cet article, je me suis interrogé sur l’utilité de celui-ci : y a-t-il vraiment lieu de noter une forte recrudescence de femmes dans le milieu des utilisateurs de détecteurs de métaux depuis quelques années? La réponse est oui, car ce formidable loisir est en pleine mutation et il est important d’en noter l’ampleur.

La détection : un loisir qui évolue.

De + en + de femmes font de la détection.

De + en + de femmes font de la détection.

Pour ma part, c’est en 1990 que j’ai débuter la détection de loisir et à l’époque ce loisir était différent en bien des points. Primo, l’utilisation des détecteurs de métaux n’était pas aussi encadré et l’on pouvait aisément détecter sans se soucier de voir des fanatiques venir nous emmerder raconter qu’ils ont entendu dire que c’était interdit. Pour rappel : les détecteurs de métaux ne sont pas interdits. Leur usage est réglementé et n’importe qui sachant lire et écrire peut aisément le vérifier. Deuzio, et c’est là que c’est plutôt surprenant, il n’y avait quasiment aucune femme qui pratiquait cette activité. Il faut dire que le contexte ne prête généralement pas à la propreté : il s’agit là d’un loisir  salissant, éprouvant, voire cauchemardesque pour celles qui tiennent à leur vernis…

De plus en plus de femmes détectent!

Et pourtant force être de constater le nombre croissant de femmes détectant! Auprès des différents fora d’une part (javais même, un moment, remarqué un forum entièrement dédié aux utilisatrices de détecteurs de métaux, mais je ne le retrouve plus… ), et d’autre part directement en magasin, chez King Detection. En effet, depuis plusieurs mois, nous voyons défiler des femmes de tout âge, de tout type, dont certaines feraient pâlir bien des top models. Car, à priori, on pourrait penser à des femmes type routiers, dans le genre de Josiane Balasko dans Gazon maudit : que nenni!  Et désormais, je suis ne suis plus surpris d’apprendre que le détecteur qu’elles achètent en boutique n’est pas à destination de leur frère/papa/mari/copain, mais bien pour elles-mêmes. Bien souvent, elles viennent même entres amies car l’une d’elles initie sa copine aux joies de ce hobby.

Pourquoi un tel changement?

Autrefois réservé aux hommes, la détection de loisir tend à se répandre auprès du beau sexe. Quand on leur demande ce qui leur plait dans ce loisir, les réponses sont identiques à celles formulées par les hommes : le plaisir de faire de l’exercice en plein air, de découvrir des objets perdus ayant une histoire, un moyen de s’aérer du quotidien… Dernièrement, j’ai même eut l’occasion de croiser en magasin un couple de futurs mariés qui se sont rencontré… lors d’un rally détection!  Comme quoi ce loisir a de beaux jours devant lui! 🙂 Par ailleurs, la fabrication d’appareils de plus en plus léger, comme le détecteur Déus à 875 grammes seulement, et très ludique permet aujourd’hui de concerner ce nouveau marché. Pour notre plus grand bonheur. 😀

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *